Pub

PARIS > WAGON DE LA CULTURE > Culture   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

L'ART D'êTRE UN HOMME, ENSEIGNé AU MUSéE DAPPER EMPORTé DANS LE TOURBILLON CULTUREL ET ENIVRANT DE PARIS...







Télécharger le PodCast : Emporté dans le tourbillon culturel et enivrant de Paris...
Télécharger le PodCast "Emporté dans le tourbillon culturel et enivrant de Paris..."

Certaines expositions telles que "l'art d'être un homme" et l'hommage rendu au peintre Pierre Soulages,couronneront avec succès la fin de l'année. Deux rendez-vous qui charmeront les passionnés d'art tropical et de peinture abstraite... - Vanessa FERRERE (Yvelines Radio).


L'ART D'êTRE UN HOMME, ENSEIGNé AU MUSéE DAPPERLorsque nous nous sommes quittés dans notre dernière émission, l’histoire des châteaux de la Loire avait un temps coloré notre périple culturel. Aujourd’hui laissez moi vous accompagner vers la capital de l’art qui n’est autre que paris.
Certaines expositions couronneront avec succès la fin de l’année. Alors Permettez-moi de vous les présenter.

nous célébrons cette année le 90ème anniversaire du peintre Pierre Soulages du 14 octobre au 8 mars 2010, au centre George Pompidou à Paris . Peintre du noir et de la lumière, cet artiste est considéré comme l’une des figures emblématique de l’abstraction depuis la seconde guerre mondiale.

L’exposition retrace plus de 60 ans de peinture. Elle met en avant une lecture nouvelle du travail de l’artiste en insistant sur les développements récents de l’œuvre de Pierre Soulages. Le centre Pompidou expose ainsi plus d’une centaine d‘œuvres réalisées depuis 1946.

Tout le monde ne connaît pas pierre soulages. Permettez que je le vous présente.
Cet homme à la fibre artistique incomparable, est né en 1919. Très jeune il est attiré par l’art roman et la préhistoire. A 18 ans il se rend à Paris pour préparer le professorat de dessein et le concours d’entrée à l’école nationale des beaux arts. Mais convaincu de la médiocrité de l’enseignement qu’on y reçoit il refuse d’y rentré et repart sitot à rodez, sa ville natale.
Ce n’est qu’en 1946 que Pierre Soulages peut consacrer son temps à la peinture. Ses toiles d’où le noir domine sont abstraites, sombres. Elles diffèrent totalement de la peintre semi-figuratif et très colorée de l’après-guerre.
Ce féru de peintures rupestres, celui qui refuse de se retrouver confronté au choc de la peinture de Cézanne et de Picasso, a su donner de l’importance à la notion de « noir lumière ». Pas besoin de fermer les yeux devant les tableaux de Pierre Soulages. Devant ses toiles on plonge un univers étoilée, un doux rêve d’enfant, en plein sommeil……une exposition que je conseil fortement pour tous les passionnés de peinture abstraite…


Univers tout à fait différent maintenant et plus coloré: l'Afrique. L'exposition « l’art d’être un homme » se situe au musée Dapper, toujours à paris, et tente de nous faire comprendre combien devenir un homme représente un chemin plus ou moins long à parcourir sur le continent africain.

En Afrique, les hommes apparaissent rarement sans ornement. Portés au quotidien ou lors de fastueuses cérémonies, les parures témoignent d’expériences vécues notamment lors des rites d’initiation…Si nos stars hollywoodiennes avaient vécu au sein de ses sociétés ancestrales, elles auraient paru bien ridicules avec leur simples joailleries haute couture…

Au fil de cette exposition, on se sent petit. Les parures masculines que l’on admire au fur et à mesure que l’on avance dans les salles, sont d’une incroyable beauté : or, et autres métaux précieux, peau, griffes, dents d’animaux sacrés, ces hommes du continent à la terre aride, exercent sur leur territoire un contrôle par le biais de la chasse, la pêche, et de l’agriculture. Ils s’approprient les qualités d’animaux élégants tels que l’aigle et le lion. Ils peuvent ainsi devenir dans des conditions spécifiques le double d’une personne divine.

Rien n’est plus magique pour nos yeux d’humains, que de voir défiler colliers, bracelets, et pendentifs en or et d’autres métaux inestimable, cela quand on sait dans notre société actuelle on aime toutes ces détails qui touchent à l’apparence. Ne soyons pas innocent entre nous, après tout le paraître est plus qu’important au XXIème pour plaire et être vu sans être oublié dans la seconde qui suit.

Ainsi, les pièces exposées au musée Dapper du 15 octobre au 11 juillet 2010, comptent d'innombrables œuvres exceptionnelles. Ce sont elles qui ont accompagné des individus durant leur formation. Elles gardent une trace des expériences qui ont permis d’acquérir les qualités nécessaires à tout homme pour s’enraciner dans sa société et en être reconnu comme un membre à part entière.

Pour un bref retour à la réalité, l’exposition vous dévoilera aussi comment les jeunes hommes d’aujourd’hui en Afrique continuent à travers notre époque d’être comme les femmes des férus de l’apparence et désormais de vraies fashionistas attirés par l’univers impitoyable de la mode, de ses codes et de ses règlements , ces hommes devenus bien plus compléxés par leurs physiques de james bond que nous européens imprégniés pourtant des dernières tendances fashion.



Rédigé le 26-09-2009 à 26-09-2009 par Vanessa FERRERE (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>