Pub

ENTREPRISES > CHRONIQUE ECONOMIE   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

L'éCONOMIE YVELINOISE à LA LOUPE







Télécharger le PodCast : L'économie yvelinoise à la loupe
Télécharger le PodCast "L'économie yvelinoise à la loupe"

Cette semaine, nous nous penchons sur l'économie des Yvelines dans sa globalité. - Jean-Charles LECOURT (Yvelines Radio).


L'économie de notre département se caractérise par une forte opposition entre les zones urbanisées et industrialisées situées au nord et à l’est du département, et le reste du département à caractère très rural et fortement boisé. En effet, 28 % du territoire est couvert de forêts.

L’industrie dans les Yvelines se concentre dans trois secteurs principaux qui sont l’automobile, l’aéronautique et les industries liées à la défense. L’automobile marque fortement l’activité du département, dont elle représente, avec environ 30 000 salariés, 30 % des emplois industriels, et 10 % des emplois du secteur au plan national. On peut citer les sites de production Renault à Flins-sur-Seine, PSA à Poissy, Citroën à Vélizy-Villacoublay et enfin le centre de recherche du Technocentre Renault à Guyancourt qui à lui seul accueille 12 000 emplois.
Viennent ensuite les industries de pointe liées à l’aéronautique avec 17 000 emplois directs, à la défense et aux télécommunications, avec notamment de gros établissement tels que Alcatel fibre optique, ou Bouygues Telecom. Les secteurs de la bio-industrie et de la santé représentent eux près de 37 000 emplois.

Sur le plan géographique, l’activité industrielle se concentre dans quatre pôles :
-la vallée de la Seine-amont, de Carrières-sur-Seine à Saint-Germain-en-Laye, urbanisée en continu. Elle accueille des activités variées, de la mécanique traditionnelle à l’industrie de pointe.
-la vallée de la Seine-aval, de Conflans-Sainte-Honorine à Bonnières-sur-Seine en passant par Poissy, Les Mureaux, et Mantes-la-Jolie. C'est le secteur le plus anciennement industrialisé, avec de très gros établissements comme Renault à Flins-sur-Seine, PSA à Poissy, EADS aux Mureaux, ou encore EDF avec la centrale thermique de Porcheville,
-la région de Versailles-Vélizy-Villacoublay, est marquée par une forte activité tertiaire. L'informatique, les télécommunications, la conception, et la recherche y sont très implantés.
-Enfin, la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines possède de grands établissement industriels tels que Bouygues, Dassault Électronique, Thales Optronique et Matra Automobile.

L’agriculture des Yvelines est essentiellement orientée vers la grande culture des céréales. Elle occupe environ 43 % du territoire du département, soit 91 000 hectares et comprend environ 1 200 exploitations. L’évolution récente est marquée par une forte diminution du nombre d’exploitations, et corrélativement par une forte augmentation de leur taille, qui a doublé en 20 ans et atteint 71 ha en moyenne. La population active agricole est réduite : environ 2 000 chefs d’exploitation et leurs familles, et environ 1 000 salariés permanents, soit au total un peu moins de 0,5 % de la population active.

Finalement, le nombre total d’emploi dans les Yvelines est estimé à environ 540 000, soit 10 % du total de l'Île-de-France et 2,2 % du total national.


Rédigé le 15-09-2009 à 15-09-2009 par Jean-Charles LECOURT (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>