Pub

MONTIGNY-LE-BRETONNEUX > CHRONIQUE EMPLOI   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

PLAN SOCIAL à MONTIGNY







Télécharger le PodCast : Plan social à Montigny
Télécharger le PodCast "Plan social à Montigny"

Depuis le 31 août, plusieurs dizaines de salariés de l'entreprise Teleperformance, située à Montigny-le-Bretonneux, dans les Yvelines, sont entrés dans une grève avec occupation des locaux de leur site. - Laetitia REBOULLEAU (Yvelines Radio).


Les salariés avaient appris récemment la suppression de nombreux postes dans le cadre d'un plan social, et luttent pour obtenir des indemnités de départ. Cette grève générale a été votée le lundi 31 au soir en assemblée générale et le quart des salariés y participent. Sonia Porot, déléguée CGT, a déclaré : "la nuit s'est déroulée dans le calme, un huissier est venu le constater, et nous n'empêchons pas les non-grévistes d'aller travailler". Sur son blog « la vie du site », la CGT faisait la déclaration suivante : "Suite aux réunions du CCE et CE des 26 et 28 août 2009, clôturant la procédure d'information-consultation sur [le projet de fermeture de sites, suppressions de postes et] le PSE, nous salariés de Teleperformance Montigny décidons après l'AG du 31/08/09 de faire grève et d'occuper les locaux de l'entreprise.
Cette décision a été prise à l'unanimité des 76 salariés présents [en AG]
Nous revendiquons une indemnité de 30.000 euros non négociables pour le préjudice de la perte de nos emplois, la rémunération des jours d'occupation et aucune sanction
Nous tenons à signaler qu'il n'y a aucune séquestration, ni aucune dégradation, ce que les agents des forces de l'ordre ainsi que l'huissier mandaté par la direction ont pu constater"

Selon des sources syndicales, le leader mondial des centres d'appel procéderait à une importante restructuration. Cette entreprise qui emploie près de 8 500 personnes en France prévoirait la suppression de 150 postes d'encadrement et un projet de mobilité concernant 318 autres personnes. Selon les syndicats, ce plan de mobilité n'est, je cite : « pas à la hauteur d'un groupe comme Teleperformance ». En effet, malgré de bon résultats, près de 500 suppressions de postes, principalement sue les sites de Pantin, Montigny-Le-Bretonneux et Paris 15e ont été décidées par le groupe, et ce en deux parties : la première par le désormais classique plan social, et la seconde par licenciement pour refus de mutation vers Orléans ou Villeneuve d'Ascq.

L'intersyndicale CGT-FO-SUD-CFDT a saisi le parquet de Versailles. La plainte était examinée hier, en vue de suspendre la procédure de plan social. La décision sera rendue le 22 septembre.


Rédigé le 11-09-2009 à 11-09-2009 par Laetitia REBOULLEAU (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>