Pub

VéLIZY VILLACOUBLAY > CHRONIQUE éCONOMIE   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

SE METTRE AU FITNESS SANS SE RUINER


Fichier audio MP3 :
Archives MP3 d'Yvelines Radio
consulter les archives

A Vélizy-Villacoublay, la première salle de sport low-cost du pays a ouvert ses portes le 30 mars dernier. Fitness Park, c'est son nom, entend proposer à ses clients de se mettre au fitness à un prix abordable. Sans pour autant faire des économies sur la - Sébastien JASLET (Yvelines Radio).


Elle a ouvert le 30 mars et plus de 1000 membres se sont déjà inscrits. Le succès de la première salle de sport low-cost du pays, installé à Vélizy Villacoublay dans les Yvelines, ne se dément pas. « On a dépassé toutes nos prévisions », se félicite même Serge Vandenboosche, propriétaire de la salle et à l'origine du projet, qui a accepté de répondre aux questions d'Yvelines Radio. Située près du centre commercial Vélizy 2 et de sa zone d'emploi, elle propose des tarifs mensuels d'abonnement de 30 euros à peine et surtout des horaires d'ouverture extrêmement larges puisque chaque membre peut y venir de 6h à 23h, sept jours sur sept.
L'idée a germé des initiatives étrangères. En effet, si le concept est nouveau en France, il a déjà confirmé depuis longtemps son succès en Allemagne où, à en croire le gérant de la salle, il représenterait une part de marché de 40% du fitness. Avec un mot d'ordre: ne surtout pas lésigner sur la qualité. « Tout est du matériel très haut de gamme, ce qui se fait de mieux sur le marché », soutient Serge Vandenboosche qui explique que l'intérêt du tarif provient en premier lieu des économies d'échelle qui sont réalisées en interne, grâce notamment aux horaires d'ouverture. « On peut ainsi répartir les adhérents et en accepter beaucoup plus qu'un club traditionnel », explique-t-on à Fitness Park. Une autre source d'économie réside enfin dans la suppression du sauna et du hammam « très gourmands en énergie », selon le patron de la salle de sport. « On n'a gardé que le meilleur du sport ». Les cours collectifs avec un professeur ont aussi été remplacés par des séances d'entraînement dispensées toutes les heures sur écran géant. Cependant, Serge Vandenboosche l'assure: pour ceux qui le souhaitent, il y a toujours possibilité de bénéficier de cours particuliers avec un coach. Une initiative qui, en tout cas, semble convaincre. Quatre autres ouvertures sont déjà en projet sur Paris entre fin 2009 et courant 2010.

Retrouvez l'intégralité de l'interview sur le site d'Yvelines Radio.
Interviewé(e)(s) : SERGE VANDENBOOSCHE PAR TéLéPHONE.

Rédigé le 24-04-2009 à 24-04-2009 par Sébastien JASLET (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>