Pub

BILLET D'HUMEUR > SORTIES à PARIS   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

DANS LA SéRIE SOUVENIRS DE MES VOLANTS: MONICA







Télécharger le PodCast : Dans la Série Souvenirs de mes volants: MONICA

Voir l'affiche :

Télécharger le PodCast "Dans la Série Souvenirs de mes volants: MONICA"
Affiche

Une idée de Monsieur Jean TASTEVIN - SORTIES A PARIS (Yvelines Radio).


Un soir, près de l'Olympia, je rencontre un copain de virées nocturnes, qui a une voiture que je ne connais pas.

Il me donne les coordonnées du constructeur et je prends rendez-vous.

Je suis reçu par le créateur de la voiture, monsieur Jean TASTEVIN, un homme passionné et passionnant. Il a fait fortune dans la construction de wagons citernes.

À l'image de Jean DANINOS et de ses magnifiques FACEL VEGA vingt ans plus tôt, Jean Tastevin rêve d'une voiture française à l'égal d'une Jaguar ou d'une Aston Martin.

Je suis resté dans son bureau de la rue Sainte-Anne près de deux heures. Il était captivant.

Il a proposé de me prêter un modèle pour que je fasse connaissance avec cette auto, avant d'envisager son achat.

Début 1973, je me retrouve donc au volant de la MONICA, un moteur anglais V8 de 3,5l et 40CV.



Dans la Série: Souvenirs de mes volants: MONICA
L'aménagement intérieur a été particulièrement soigné, c'est superbe et les cuirs dégagent une odeur relaxante.

Malheureusement, une cascade d'incidents mécaniques pas vraiment graves mais trop nombreux gâche tout.

Je rapporte vite la voiture...

Dans la Série: Souvenirs de mes volants: MONICA
Mais, en fin d'année monsieur Tastevin m'invite à essayer le nouveau modèle: MONICA 560.

Elle bénéficie dorénavant d'un moteur Chrysler V8 de 5,6l et de 285CV.

Alors, je fais une nouvelle tentative pour me rapprocher de cette séduisante automobile.

Hélas, très vite les défauts donnent à réfléchir, la voiture pèse près de 2 tonnes et consomme au bas mot 20l/100Km, en plus son prix se compare maintenant à celui d'une Rolls Royce...

La première crise pétrolière dissuade de l'achat de cette merveille.

En 1974, Fin de cette belle aventure.

C'était pourtant une fantastique idée...



J'ai appris la disparition de monsieur Jean Tastevin en 2016 à 98 ans.





Robert BONNARDOT

18 avril 2020




Copyright Robert BONNARDOT


Rédigé le 18-04-2020 à 18-04-2020 par SORTIES A PARIS (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>