Pub

JEAN BAPTISTE LAYDU, FRANçOIS DEBLAYE, SANDY LR > UNE HEURE AVEC   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

"UNE HEURE AVEC..." JEAN BAPTISTE LAYDU ,FRANCOIS DEBLAYE & SANDY LR







Télécharger le PodCast :

Voir l'affiche :

Télécharger le PodCast ""UNE HEURE AVEC..." JEAN BAPTISTE LAYDU ,FRANCOIS DEBLAYE & SANDY LR"
Affiche

François Joyeux reçoit cette semaine dans " Une Heure Avec..."Jean Baptiste Laydu pour "Les nouveaux contes de nounours"Sandy LR & François Deblaye "Les amoureux du sacré coeur"Direct:Mercredi 9/10h Redifs:jeudi 8-9h vendredi19-20h samedi 8-9h lundi 9/10h - François JOYEUX (Yvelines Radio).



Bonne nuit les petits est une série télévisée française en noir et blanc, créée par Claude Laydu et diffusée à partir du 10 décembre 1962 sur RTF Télévision puis sur la première chaîne de l'ORTF. 568 épisodes de 5 minutes et cinq émissions spéciales ont été réalisés entre 1962 et 19731.

Une troisième série, intitulée Nounours, de 78 épisodes de 5 minutes en couleur est diffusée à partir du 23 février 1976 sur TF1. Une quatrième série de 195 épisodes de 3 minutes en couleur est enfin diffusée à partir du 24 avril 1995 sur France 22. Elle est rediffusée sur TiJi.

L'indicatif musical du générique de l'émission est tiré d'une œuvre attribuée au compositeur italien Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736) connue aussi sous le nom de Que ne suis-je la fougère.


C'est en 1960 sur la Deutscher Fernsehfunk, la télévision est-allemande, que Claude Laydu trouve son inspiration. Un feuilleton, Das Sandmännchen (« Le petit marchand de sable »), y est diffusé en soirée, mettant en scène une marionnette et deux fillettes (dont la future Nina Hagen)3,4,5. De retour en France, il crée une série destinée aux jeunes enfants, dont l'objectif est de créer une sorte de coupure leur indiquant qu'il est temps d'aller au lit avant que leurs parents ne regardent le journal télévisé.

Un ours (Gros Ours, puis Nounours) rend visite à deux enfants chaque soir avant leur coucher. Il s'enquiert de leur journée, de leurs soucis ou leur raconte une histoire et, avant de regagner son nuage, leur dit « Bonne nuit les petits, faites de beaux rêves ! » alors qu'une poignée de sable doré tombe en pluie sur les enfants endormis. L'ours repart sur un petit nuage au son d'une mélodie jouée au pipeau par le Marchand de sable.



Le générique de fin est une mélodie attribuée à Giovanni Battista Pergolesi ou Antoine Albanèse, Que ne suis-je la fougère, transcrite pour flûtes à bec par Jean-Michel Defaye et interprétée dans la version originale par le quatuor Syrinx. Son interprète, Antoine Berge, est mort à l'âge de 87 ans le 23 octobre 2014, à Fourneville (Calvados)6. Le son du sable qui tombe est exprimé en musique par un glissando de harpe dont les notes varient selon les séries : le compositeur utilise d'abord la gamme par tons (ré, mi, fadièse, soldièse, ladièse, sidièse et ré) [réf. nécessaire]

En 2012 a été tourné un double épisode anniversaire inédit (diffusé pendant les fêtes de Noël sur la « chaîne du Père Noël »).

En décembre 2012, Google a rendu hommage à la série à l'occasion du 50e anniversaire de sa première diffusion, en créant un Doodle reprenant Nounours, Nicolas, Pimprenelle et le Marchand de sable7.

La chanson de Noir Désir Gagnants / Perdants (Bonne nuit les petits) fait ouvertement référence à cette émission; Nicolas Sarkozy et Carla Bruni y sont comparés à Nicolas et Pimprenelle.

Une série parodique et humoristique pour adultes avertis, jouée par des acteurs et non des marionnettes, et d'une durée d'environ une minute, a été diffusée régulièrement sur Canal+ dans l'émission Nulle Part Ailleurs pendant l'année 1994. Karl Zéro, Daisy d'Errata, Antoine de Caunes et Albert Algoud y incarnaient respectivement Nicolas, Pimprenelle, le Marchand de sable et Nounours8.

L'indicatif musical, transposé à l'accordéon, a été réutilisé par le groupe Casse-Pipe comme introduction et final de la reprise de la chanson La Coco des enfants sages (écrite, composée et publiée initialement par Patrick Modiano et Hughes de Courson dans l'album Fonds de tiroirs). Cette reprise renforce le contraste entre l'univers enfantin et la toxicomanie.

En 2014, le dessinateur Régis Hector et la famille Laydu créent la première bande dessinée des aventures de Nounours, Nicolas, Pimprenelle et Oscar. L'album n°1, La Tête dans les nuages (éditions OREP), est publié en septembre 2014. En avril 2016 sort le volume 2 "Quel cirque !"(éditions OREP).

En avril 2015, les personnages de Bonne nuit les petits montent pour la première fois sur scène au théâtre Saint-Georges dans une comédie musicale de Christine et Jean-Baptiste Laydu, musique de Christophe Boulanger et Jean-Michel Defaye, intitulée Gros Nounours et le Sac aux trésors avec Yann Moczadlo (Nounours), Claire Butard (Nicolas), Aurore Luiz (Pimprenelle), Camille Ouin (Oscar), Luciano Di Marca (Gros Vilain et le Marchand de sable)et les voix de Philippe Catoire (Nounours et Gros Vilain), Brigitte Lecordier (Nicolas), Barbara Tissier (Pimprenelle), Linette Lemercier (Oscar) et Virginie Coutin (Madame La Lune et Tibidi)9. Devant le succès rencontré, le spectacle a repris du 4 octobre au 30 décembre 2015. Suivra une tournée en France et à l'étranger.

En mars 2016, le 33e épisode de la websérie Les Kassos, intitulé Bonne nuit les chiards, parodie l'émission : Nicolas et Pimprenelle n'ont pas dormi depuis deux mois puisque Nounours et Marchand de sable sont dans la websérie deux alcooliques qui viennent sans raison les harceler chaque nuit en pensant aider les enfants a s'endormir alors qu'ils finissent terrorisés par le duo. Cette épisode qui étrenne la saison 3 après un an d'absence a engrangé plus de 4 millions de vues en un mois10.

En novembre 2016 est publié un livre "Les plus belles histoires de Bonne nuit les petits" (Ed. Michel Lafon), un CD et un DVD inédit ("Oscar est trop coquin" _ Ed. Eveil et Découvertes -).


En 2019 sortie de 3 nouveaux contes audio


https://www.facebook.com/Bonnenuitlesp1/?__tn__=K-R&eid=ARC7VJtOVsIfeQ5iuFZeG8d7A9txJwHikLiyQ8L9wZdkiQDmZifLZsdsuF4QlLeMm0fHoMaexFEEbBXY&fref=mentions&__xts__[0]=68.ARCcFRSSoMKQpX5ikn3HGys99RxtGtDpTtxpcY0f5YBnsSMG8z0THCHP14g1fTmnK4Vg284ilv0vWhqH-hEt_AAIXRN1BTtXb0IfBeethXvRiGp8bCdkZr2im7sItDYKBrkuulDXIJTgpFBhtbWUIyNTDT9bl-EiYmDzx8Jo-eWbhsrifUssZstTD6RQtAG8x61kSvU9tlsuZVKowO22tfM1umU-2O511urZFt0iQHG8CJgk1VSIEmOroroOKoBmQigJNYJtZ6P6PP_4lAV1wge-wSk


https://www.youtube.com/user/bonnenuitlespetitsTV?fbclid=IwAR0JYCcArNdDMXkMAtLY6qT6tZaSJyrU8UG78Sw73BoK0woS1bSwj9XNrXg





--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Il était une fois… Cette histoire pourrait commencer ainsi. Sandy L.R (mais que se cache-t-il derrière ces deux lettres ? et François, ont croisé le Cupidon de Montmartre, tout de bleu vêtu, espiègle et un brin coquin. Il a vu dans ces deux-là la flamme de l’amour qui ne demandait qu’à se libérer. Du haut du dôme du Sacré-Cœur lorgnait sans doute un Saint Valentin ému lui aussi par la scène.


https://www.facebook.com/SandyL.RVousRaconte/


https://www.facebook.com/pg/lesamoureuxdusacrecoeur/about/?ref=page_internal




Rédigé le 19-11-2019 à 19-11-2019 par François JOYEUX (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>