Pub

CHANTELOUP-LES-VIGNES > CONSEIL DéPARTEMENTAL DES YVELINES - 7   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

18,5 M€ POUR TRANSFORMER LE QUARTIER DE LA NOE







Télécharger le PodCast : 18,5 M€ POUR TRANSFORMER LE QUARTIER DE LA NOE
Télécharger le PodCast "18,5 M€ POUR TRANSFORMER LE QUARTIER DE LA NOE"

Le Département investit 18,5 M€ pour transformer le quartier de la Noé à Chanteloup-les-Vignes - YR (Yvelines Radio).


Pierre Bédier, Président du Département des Yvelines, a signé, mardi 28 mai, avec Philippe Tautou, Président de la communauté urbaine de Grand Paris Seine & Oise, et Catherine Arenou, maire de Chanteloup-les-Vignes, une convention PRIOR’Yvelines pour poursuivre la transformation du quartier de la Noé. Un engagement qui confirme la détermination du Département à agir en faveur des quartiers de la politique de la ville.

« Les quartiers prioritaires des Yvelines doivent bénéficier de la plus grande attention car il y a urgence à rétablir l’égalité républicaine, l’égalité des chances et la sécurité. »

Le 28 mai à Versailles, Pierre Bédier, Président des Yvelines, a signé une convention du programme PRIOR’Yvelines avec Philippe Tautou, Président de la Communauté urbaine de Grand Paris Seine & Oise, et Catherine Arenou, maire de Chanteloup-les-Vignes, en présence de Nicolas Grivel, Directeur de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), Jean-Jacques Brot, Préfet des Yvelines, et Arnaud Legros, Président du bailleur social Les Résidences Yvelines Essonne.


UN INVESTISSEMENT SANS EQUIVALENT

A travers cette convention, le Département des Yvelines s’engage à participer à hauteur de 9,8 M€ à six opérations de transformation du quartier de la Noé à Chanteloup-les-Vignes. Un montant auquel vient s’ajouter l’investissement en propre du Département (7,5 M€), et le plan d’amorce octroyé en juillet 2018 pour ce quartier (1,15 M€).

Au total, le Département contribue à hauteur de 18,5 M€, soit 43 % du projet global. Il devient ainsi le premier financeur du quartier, devant l’ANRU, qui vient de s’engager à verser 11 M€. Le Département va ainsi investir :

- 8 M€ pour créer une cité éducative, inscrivant le groupe scolaire Roland-Dorgelès et le collège René- Cassin au sein d’une même entité, au service d’un projet pédagogique partagé,

- 4 M€ pour l’opération d’aménagement de l’avenue de Poissy afin de construire de nouveaux programmes de logements et de redessiner l’espace public,

- 2,5 M€ pour la construction d’une maison médicale, par le Département, afin de recréer une offre complète de services de santé,

- 2 M€ pour transformer la RD1 au sud du quartier, afin d’améliorer l’entrée de ville et conforter les aménagements de la gare,

- 675 000 € pour financer à 90 % la restructuration de l’ancien centre de loisirs Jacques-Prévert et en faire un nouveau pôle culturel tourné vers la musique,

- 430 000 € pour réaliser les dernières résidentialisations d’immeubles de l’Ellipse et le remaillage viaire du quartier,

- 1,15 M€ au titre du plan d’amorce accordé en juillet 2018.


L’ABOUTISSEMENT D’UN TRAVAIL COLLABORATIF

« La signature de cette convention est l’aboutissement d’un travail collaboratif qui nous donne la garantie d’un projet abouti et de qualité. La politique du Département combine subventions exceptionnelles, prestations de conseil, engagement dans la construction, aide à la définition de la programmation de logements innovants, et reprise des voiries départementales pour créer une entrée de ville », a repris Pierre Bédier.

La rénovation urbaine constitue aujourd’hui la priorité d’action du Département, sur tous les champs de sa politique publique, avec 700 M€ engagés en directions des quartiers en difficulté sur la période 2018-2024. La politique de rénovation urbaine a été renforcée en 2015 avec la création du programme Prior’Yvelines (100 M€) puis du Plan d’amorce en 2017 (45 M€).

Un Plan d’amorce qui avait notamment permis à Chanteloup-les-Vignes d’engager la transformation de locaux en logements connectés pour seniors (via le bailleur social Les Résidences Yvelines Essonne), mais aussi de lancer des travaux sur les abords de la future cité éducative rapprochant le collège René-Cassin et le groupe scolaire Roland-Dorgelès.




Ecoutez l'intégralité des interviews de Pierre BEDIER et Catherine ARENOU sur Yvelines Radio 88.4 FM, ou en téléchargeant le PodCast mp3.


Vous pouvez retrouver nos chroniques, émissions et podcasts, et écouter Yvelines Radio 88.4 FM en direct sur http://www.yvelinesradio.com (version complète) ou sur http://www.yvelinesradio.com/mobilite (version adaptée aux appareils portables).





Rédigé le 28-05-2019 à 28-05-2019 par YR (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>