Pub

> CONSEIL DéPARTEMENTAL DES YVELINES - 9   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

PROGRAMME DEPARTEMENTAL D’INSERTION DES YVELINES !







Télécharger le PodCast : PROGRAMME DEPARTEMENTAL D’INSERTION DES YVELINES !
Télécharger le PodCast "PROGRAMME DEPARTEMENTAL D’INSERTION DES YVELINES !"

Le budget : l’impact financier pour le Département ! - Brice PETIT (Yvelines Radio).


Au niveau régional, les Yvelines maintiennent une position favorable en termes de taux de chômage et de création d’emplois marchands et accentuent même l’écart avec les autres départements.

Cependant, il faut noter la hausse du nombre de demandeurs d’emploi de moins d’un an, conséquence des difficultés de l’année 2014.

Sur son propre territoire un phénomène identique est constaté.
En effet, l’écart se creuse entre la Seine Aval et le reste du département. Les bénéficiaires du RSA sont en proportion moins nombreux sur le Mantois, mais leur présence se diffuse davantage sur Val de Seine et Oise, Méandre de la Seine et Seine et Mauldre.

La précarité s’ancre pour certains des bénéficiaires, ainsi, le nombre de personnes isolées sans enfant augmente, tout comme la population masculine.
Un glissement s’est opéré entre 2014 et 2015 entre les présences de moins de 6 mois, 6 à 12 mois et 12 à 24 mois vers la catégorie des personnes entrées dans le dispositif depuis plus de 2 ans.
La situation du logement est aussi touchée. Les statuts précaires augmentent plus vite que la part des locataires.

Malgré la création du RSA qui avait pour vocation de porter vers l’emploi les allocataires, l’offre d’insertion yvelinoise n’a pas permis de marquer de virage significatif en ce sens.

Elle s’est construite à partir du périmètre d’intervention des partenaires et non au regard des besoins et des potentialités des territoires, générant son inégale répartition sur le département et un décalage par rapport au contexte local.

Face à ce constat, le Département a développé sa réflexion pour mieux organiser la prise en charge opérationnelle des bénéficiaires les plus proches de l’emploi, véritable accompagnement vers l’activité et l’employabilité. Parallèlement, le choix a aussi été fait d’accentuer le contrôle de l’effectivité de l’allocation via une politique antifraude.






Rédigé le 05-02-2016 à 05-02-2016 par Brice PETIT (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>