Pub

ACHèRES > MUNICIPALITé   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

UNE NOUVELLE éCOLE à ACHèRES, SOUS LE SIGNE DE LA RéSISTANCE


Fichier audio MP3 :
Archives MP3 d'Yvelines Radio
consulter les archives

Novembre 2005, les émeutes de banlieues. L'école maternelle du chêne Feuillu à Achères est détruite aux deux tiers par un incendie criminel. Depuis ces derniers étaient scolarisés dans l'espace loisirs de l'école Joliot-Curie. Une situation qui a pris fin - CF (Yvelines Radio).


Achères fête la réouverture d'une de ses écoles maternelles. Parents, enfants sont présents pour l'occasion le 22 septembre dernier. La mairie a aussi fait venir un orgue de barbarie. C'est l'occasion pour le maire, M. Alain Outreman, de rendre hommage à des héros de la résistance pendant la seconde guerre mondiale, René et Julienne Volat, qui donne leur nom à cette école : "Nous voulions depuis longtemps donner le nom de ces deux achèrois à un monument de la ville. Ils ont été des héros de la Résistance locale et nationale. Julienne a par exemple été sous-lieutenant des FTP à Achères. Et cette décision a fait l'unanimité du Conseil municipal".
René est mort en 1981. Mais Julienne est présente pour cet hommage, entourée de ses 7 petits-enfants et 17 arrières-petits-enfants. Achèroise depuis 1934, elle est une vrai figure de la ville. Après ses actes héroïques de la guerre, elle devient plus jeune mairesse de France à 37 ans, en 1951. Et restera première élue jusqu'en 1968.

Mais qui dit inauguration dit nouveautés. L'Ecole, certifiée haute qualité environnementale, dispose d'une cuve de récupération de l'eau de pluie pour arroser les espaces verres et approvisionner l'eau des WC. Elle marche ausi à l'énergie du soleil grâce à la pose de 200 panneaux solaires.

Le coût des réparations avoisinent est de 1316000 euros. Plus de la moitié a été remboursé par les assurances. Le conseil général a offert une subvention exceptionnelle de 237000 euros. Restait à la charge de la mairie 259000 euros. Ce qui représente une grosse somme et qui fait regretter au maire le manque d'investissement de l'Etat au niveau national. En novembre 2005, lorsque l'école avait brûlé, le ministre de l'éducation nationale de l'époque, Gilles de Robien, était venu constater les dégâts et avait exprimer son plus profond désarroi. Mais ce geste était resté lettre morte.

Loin de tout cela, parents et enfants sont ravis de cette nouvelle école. "L'ancien bâtiment à Joliot-Curie était trop petit pour tant d'enfants et les locaux très vétuste, explique Virginie, maman d'une petite fille scolarisée dans la nouvelle école maternelle d'Achères. Ici, les locaux sont spatieux, lumineux, les enfants adorent le bac à sable et nous, nous sommes très heureux".

La ville ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Pour la rentré 2009, est prévu la réouverture de l'école maternelle Pauline Kergomard. Et dans le nouvel écoquartier, un terrain a été prévu pour la construction d'un collège. Sa livraison est prévu pour l'année 2011.
Interviewé(e)(s) : M. ALAIN OUTREMAN (MAIRE D'ACHèRES), MME. VIRGINIE ESTEBAN (MAMAN D'UNE FILLE SCOLARISéE DANS L'éCOLE MATERNELLE)..

Rédigé le 01-10-2007 à 01-10-2007 par CF (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>