Pub

VERSAILLES > SANTé   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

LES FAMILLES QUI SOUFFRENT D'ALZHEIMER ONT BESOIN D'AIDE (Partenaire : MéNAGES PRéVOYANTS)


Fichier audio MP3 :
Archives MP3 d'Yvelines Radio
consulter les archives

Le 21 septembre, c'était la journée mondiale de la maladie d'Alzheimer. Une maladie qui, dans dix ans pourrait toucher une personne de 65 ans sur 4. Sans remettre en cause le mal-être des patients, pour les proches, cette maladie est aussi très dur à vivr - CF (Yvelines Radio).


Avoir son père ou sa mère qui oublie jusqu'à votre prénom, c'est moralement très dur. Mais voilà ce qu'est la maladie d'Alzheimer. Un mal qui interfère sur la connexion des neurones. La belle-mère de Christelle a été touché il y a sept ans, c'est elle qui s'occupe des soins. Elle nous raconte le quotidien avec cette mamie qui ne reconnaît plus ses petits enfants : " Elle ne comprend plus les liens de parenté, ne reconnaît plus ses enfants ni ses petits-enfants. On s'est aperçu de la maladie lorsqu'elle nous aidait dans les champs (ndlr, Christelle est dans l'agriculture). Elle se trompait dans les quantités. Puis cela a empiré. Elle achetait par exemple des quantités astronomiques de jambon blanc car elle aime ça. Et puis, on a dû lui retirer sa voiture, ce qu'elle a très mal accepté. "

Alzheimer est une maladie dégénérative. Entre le début des symptômes et le décès, il peut s'écouler entre trois et vingt ans. Être auprès de cette malade qui ne s'en rend pas compte demande de l'énergie, du temps mais aussi du savoir faire. En fin de vie, les patients ne communiquent plus. " Si elle tombe par terre, elle ne me dira pas où elle a mal. C'est donc à moi de décrypter ses gestes, analyse Christelle. Je dois comprendre ce qu'elle ressent dans sa façon d'agir, si elle mange ou pas... "

860000 cas sont recensés en France, 140000 en Ile-de-France. Autant de familles démunies. Pour les aider, France Alzheimer est là. Reconnue d'utilité public, cette association rapproche, entres-autres activités, les familles lors de groupes de paroles. Ce qui permet de mieux connaître ce mal et mieux accompagner les malades.

Il existe différents types de médicaments pour freiner la maladie comme l'exelon ou la mémantine, expérimentée en France depuis peu. Mais pas de miracle, Alzheimer finit par reprendre le dessus. Un vaccin est à l'étude. Il ne devrait pas être prêt avant une dizaine d'années. En attendant, il existe des comportements qui permettent de la prévenir comme l'explique Chantal Robert, responsable de l'antenne France Alzheimer de Versailles et du Grand Parc : " Il faut muscler son cerveau. Par exemple, l'apprentissage d'une langue étrangère est essentiel. La différence entre deux personnes touchées par la maladie, dont l'une est intéressée par pleins de choses et une autre qui ne lit rien par exemple, est énorme. La personne curieuse se « détériore » moins vite ", assure la responsable.

Enfin la maladie d'Alzheimer coûte chère. Pas assez de lits, pas assez d'établissements spécialisés et pas assez d'aides à domicile, Chantal Robert regrette le manque de moyens qui sont mis à sa disposition. Pourtant chaque année, ce sont 225000 cas de plus qui sont répertoriés. Et dans dix ans, elle touchera une personnes de 65 ans sur quatre.

Si vous souhaitez contacter France Alzheimer, composez le 01 39 13 27 52 ou allez voir sur le site www.francealzheimer.org.
Interviewé(e)(s) : MME. CHANTAL ROBERT (RESPONSABLE DE L'ANTENNE VERSAILLES-GRAND-PARC DE L'ASSOCIATION FRANCE ALZHEIMER), MME CHRISTELLE LABOURASSE (BELLE-MèRE D'UNE PERSONNE TOUCHéE PAR LA MALADIE D'ALZHEIMER).-.

Rédigé le 27-09-2007 à 27-09-2007 par CF (Yvelines Radio).
Partenaire : MéNAGES PRéVOYANTS.
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>