Pub

NEXANS, ETABLISSEMENT PUBLIC DE VERSAILLES, INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHéOLOGIQUES PRéVENTIVES > MUNICIPALITé   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

LE CHâTEAU DE VERSAILLES EN PLEINE RéNOVATION


Fichier audio MP3 :
Archives MP3 d'Yvelines Radio
consulter les archives

Le groupe industriel français Nexans va câbler le château dans le cadre du schéma directeur du "Grand Versailles" - WM (Yvelines Radio).


Le château de Versailles se paye un lifting. La Galerie des Glaces et la grille royale ont déjà été rénovés. Mais il reste encore beaucoup à faire pour aboutir au « Grand Versailles ». Ce chantier, voté en 2003 veut retrouver le Versailles historique, soit 250 000 m2 du domaine bâti et 1 000ha de parcs et jardins. Le but est d'assurer la sécurité des lieux, de rénover les équipements techniques et d'améliorer l'accueil des visiteurs. Le tout avant 2020. Pour cela, de grands travaux doivent être réalisés. "C'est un chantier immense. J'aimerais que ça aille plus vite. Mais pour cela nous devons trouver des mécènes", explique Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la culture et aujourd'hui Président de l'établissement public de Versailles.
Des mécénats, le château de Versailles en a déjà : BNP Paribas, L'Oréal, Monnoyeur ou encore Vinci.
Jean-Jacques Aillagon, en a trouvé un autre. Il s'agit de Nexans, leader mondial de l'industrie du câble. Le groupe français s'est engagé à fournir des câbles électriques, de télécommunication et à fibre optique. L'opération est estimée entre 500 000 et 1 million d'euros. Pas de quoi impressionner cette entreprise qui réalise tout de même 8 milliards de chiffre d'affaire tous les ans. " C'est un mécénat de compétences et non financier, souligne Gérard Hauser, Président directeur général de Nexans. Nous offrons gracieusement des câbles mais nous allons aussi apporter notre compétence pour les poser et les entretenir".
Les travaux ont déjà commencé. 3 bâtiments sont concernés : l'Opéra Royal, le domaine de Trianon, et le Grand Commun. Les travaux de restauration y sont impressionnants. Dans la cour du Grand Commun, des fouilles archéologiques ont débuté depuis deux mois. Les fondations de la célèbre salle du jeu de paume y ont même été découvertes. "Nous avons aussi trouvé des objets comme des bagues, des dés à jouer et de la tuyauterie", se félicite Stéphane Harlé, archéologue de l'Institut national de recherches archéologiques préventives.
La fin des travaux du « Grand Versailles » est prévue pour 2020. Le Mécénat entre Nexans et le château n'est, lui, que de 5 ans. C'est en tout cas ce qui est écrit sur la convention. Mais les deux parties se sont engagées moralement à collaborer "jusqu'à la fin des temps"...
Interviewé(e)(s) : JEAN-JACQUES AILLAGON, PRéSIDENT DE L'ETABLISSEMENT PUBLIC DU MUDéE ET DU DOMAINE NATIONAL DE VERSAILLES, GéRARD HAUSER, PRéSIDENT DIRECTEUR GéNéRAL DE NEXANS, STéPHANE HARLé, ARCHéOLOGUE à L'INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHéOLOGIQUES PRéVENTIVES.

Rédigé le 21-09-2007 à 21-09-2007 par WM (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>