Pub

PARIS > BREVE   Bookmark and Share   Abonnement au flux RSS d'Yvelines radio

QUELQUES 130 CHEF-D'OEUVRE DE L'âGE D'OR HOLLANDAIS à LA PINACOTHèQUE JUSQU'AU 7 FéVRIER 2010 L'âGE D'OR HOLLANDAIS, DE REMBRANDT à VERMEER...








La Pinacothèque de Paris associée au Rijksmuseum d’Amsterdam jusqu’au 7 février 2010 présente les œuvres des plus grands peintres flamands du XVIIè siècle. - Vanessa FERRERE (Yvelines Radio).


QUELQUES 130 CHEF-D'OEUVRE DE L'âGE D'OR HOLLANDAIS à LA PINACOTHèQUE JUSQU'AU 7 FéVRIER 2010Age d’or de la peinture hollandaise, le VXIIème siècle est une une page fascinante de l’histoire de l'art, inscrite dans le contexte de la République des Provinces et de la Réforme.

L'exposition "l'âge d'or hollandais, de Rembrandt à Vermeer" rassemblent plus de 130 pièces. Elle ont été spécialement installées à la Pinacothèque afin d’illustrer la richesse d’une époque qui voit les peintres se spécialiser et la société bourgeoise se développer,et fleureter avec les débuts du capitalisme.
Divisée en huit sections, l’exposition propose une excursion dans le monde des artistes flamands, les villes et les campagnes hollandaises, ainsi que des tableaux illustrant la vie de tous les jours.
Les peintres du XVIIème siècle se contentent désormais de retranscrire sur leurs toiles la réalité du monde. Rien de spectaculaire. C’est peut-être en cela que leurs œuvres nous parlent. Elles touchent parce qu’elles sont le témoin d’une époque, non celle des grands monarques, mais celle de la vie quotidienne des artisans et des paysans, et de ceux qui règnent dans les villes : les bourgeois et les commerçants.

Si les artistes de l’âge d’or hollandais prônent la spécialité, ce n’est pas le cas de Rembrandt et de Vermeer. S’ils sont pourtant les symboles de cette période dorée, à l’inverse de leurs confrères, ils refusent toute spécialisation. L’exposition met d’ailleurs en avant le rôle singulier des peintures de Rembrandt qui illustrent brillamment l’âme humaine à travers de splendides jeux de clair-obscur. La modernité et le réalisme de ses toiles réussissent à transmettre une puissance émotionnelle longtemps inégalée. Artiste le plus influent de son époque, Rembrandt demeure le maître incontesté du clair-obscur dans l’histoire de l’art.
Quant à Vermeer, ses toiles rappellent combien la simplicité reste le plus précieux des atouts pour que quelques coups de pinceaux donnent naissance à un chef-d’œuvre. Une histoire, des couleurs et des formes d’une extrême précision, une exécution minutieuse, Vermeer ne peint pas pour la gloire, mais pour le peuple.

L’âge d’or hollandais, c’est le récit d’une société pour l’essentiel protestante et bourgeoise, ou les peintres affirment un nouveau style, et une indépendance artistique. Un tournant dans l’histoire de l’art qui marque une rupture avec le faste des peintures des XVème et XVIème vouées à illustrer la grandeur des monarques, leurs conquêtes et leur politique.

L'âge d'or hollandais: "de Rembrandt à Vermeer"
Jusqu'au 7 février 2010
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris


Rédigé le 16-11-2009 à 16-11-2009 par Vanessa FERRERE (Yvelines Radio).
Ecrire un commentaire
Document sans titre
En apprendre plus ActusCartesWikipedia FranceImagesYouTubeVideosLivresRoue magiqueRecevoir les alertes par emailArticles de recherchesGoogleBlogsDiscussionsTraductions




 >> Tous les articles >>